Chartreuse

Chartreuse, encore
Massif de la Chartreuse – 10 avril 2016
Après un bon gros loupé dans les Aravis la veille (massif qui décidément me porte la poisse), retour en Chartreuse pour une sortie matinale consacrée à l’observation de la faune, avec quelques belles rencontres à la clé.

Quelques états d’âme : dans quelle mesure perturbons-nous la faune en nous approchant d’aussi près pour ramener ces quelques « photos souvenir » ? Il faut bien l’admettre, au cours de cette sortie nous avons très certainement dérangé les animaux observés, perturbé leur comportement, mais néanmoins sans provoquer de réaction de fuite (et la dépense d’énergie qui va avec). Le groupe de chamois qui fréquente le secteur, je l’ai constaté à plusieurs reprises, semble d’ailleurs bien s’accommoder de la présence humaine (c’est aussi le cas des bouquetins du Vercors ou d’autres massifs). Du fait des mesures de protection en vigueur dans les parcs naturels, l’homme n’est sans doute plus considéré comme un prédateur. L’essentiel est alors de rester respectueux et discret (ce qui n’est pas le cas de tous les groupes de randonneurs…) pour que ce bel exemple de cohabitation puisse perdurer.

Par défaut

Une réflexion sur “

  1. Pingback: Alpine Scapes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s