Oisans

L’élégance d’une vision fugitive
Massif de l’Oisans – 26 juillet 2017
De retour au pied de la Dibona, deux ans après son ascension. Une apparition toujours aussi fantastique lorsque l’on débouche dans le cirque du Soreiller, surtout quand les jeux de brume s’en mêlent.

Par défaut

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s